Accueil > Société > Divers > COVID-19 et Bisounours

COVID-19 et Bisounours

Publié le 18 septembre

Depuis quelques semaines déjà, nous assistons à une série de manifestations dans les rues des villes Française, contre le projet du pass-sanitaire. Sans ce sésame, il est désormais impossible, d’aller boire un café à la terrasse d’un bistrot, d’aller dans certain supermarché, d’aller au restau, de faire du sport, voire d’aller se faire soigner à l’hôpital.

Il est clair qu’avec cette mesure scandaleuse, l’état est en train de créer deux catégories de citoyens, ceux qui sont vaccinés (les gentils et qui ont le sens de la communauté), et les pas-vaccinés (les méchants, assassins, égoïste et cyniques). Ainsi la société Française est divisé en deux comme dans le monde des Bisounours.
Il faut voir que comme moyen de propagande pour le vaccin et le pass-sanitaire ils y mettent le paquet, il y a qu’à voir les BFMtv et consorts, qui n’hésite pas à considérer les manifestants anti pass-sanitaire comme des vils complotistes. Le complotisme parlons-en... Ils ont trouvé là, un terme super-pratique à quiconque, qui remettrait en cause leur discours et qui n’acceptent pas comme des bénies oui-oui ce scandaleux contrôle social qui équivaux tout de même à de la ségrégation sociale !
Parce que oui il y a des théories du complot qui grouille un peu partout sur le net. Mais il y a aussi des vrais complots, dont les états se vantent rarement.

Force est de constater que cette épidémie, a été une opportunité en or, pour que le gouvernement et la bourgeoisie puissent nous imposer des chantages à l’emploi et son cortège navrant de licenciements plus ou moins abusif. On peut aujourd’hui se faire licencier pour le simple fait de ne pas être vacciné !

Ce n’est pas un hasard si une partie de la bourgeoisie Française et en particulier un certain patronat dont le chef de file est Pierre Gattaz soit en admiration béate face à l’économie capitaliste Chinoise. Il est loin le temps de la guerre froide ou les occidentaux maintenaient une apparente contestation des régimes policiers de type « communiste » en Europe de l’Est et en Extrême-Orient. Ce qui prouve au grand jour que les oppositions des « démocraties occidentales » envers les régimes totalitaires ne sont en réalité qu’une opposition de façade.

En Chine, en Corée du Sud, la technologie des reconnaissances-faciale, pass-sanitaire, crédit-social, pistage généralisé, quasi-obligation d’être inscrit sur un réseau social, quasi-obligation aussi d’avoir un téléphone portable Haute technologie, sous peine d’attiré l’attention de la police autant en Chine comme en Corée du Sud. Il n’est pas étonnant alors que si nos grands démocrates Français sont tant admiratif de la Chine et de la Corée du Sud, on pourrait se questionner sur le véritable but de la manœuvre du fameux « pass-sanitaire » (ndr : un complotisme ??). Il ne serait pas étonnant que le dispositif du pass-sanitaire est de pousser un maximum de gens à aller se faire vacciner, pour pouvoir tout simplement sauver et relancer l’économie nationale, et qu’importe si le(s) vaccin(s), se révèlent inefficaces, même s’il faut devenir officiellement un état policier, l’essentiel pour eux est de relancer l’économie.

Puisque pour ce gouvernement la population n’est qu’une main d’œuvre qui doit rester disponible pour faire tourner la machine de l’économie, et non à se prélasser en vacances, en « congés » maladie à l’hôpital ou au chômage. Il est certain qu’avec cette épidémie du COVID Macron et sa clique feront durer le plaisir, de faire paniquer tout le monde jusqu’aux élections présidentielles, si c’est le cas quelle
stratégie minable...

L’exercice autocratique de Macron et ses copains, est tout de même quelque chose d’unique dans la vie politico-politicienne Française, même s’il est vrai que la Ve république est un système taillé sur mesure pour un autre autocrate autocentré qu’était De Gaulle. Le passe sanitaire, n’est encore qu’une opportunité supplémentaire de pouvoir encore et toujours plus contrôler la population, mais en
plus en faisant appel à une nouvelle forme de délation au moyen de la technologie. Ainsi le serveur d’un café vous demandera votre pass-sanitaire, et si vous ne l’avez pas, non seulement vous pouvez oublier votre café, mais le serveur du café aura de fait autant de pouvoir de contrôle et d’intrusion dans la vie d’autrui qu’un flic. Rien de tel pour pouvoir diviser les prolétaires vivants dans cette région du monde, tous les ingrédients d’une dictature sont là.

Il ne fait aucun doute et depuis plusieurs décennies déjà que nous sommes tous fichés, contrôlés, suivi à la trace avec nos téléphones portable, nos cartes bancaires, nos cartes vitales, nos achats sur internet, et il est vrai que la « liberté individuelle » en prend un coup. Que cette « liberté » est relative dans les sociétés où nous vivons, qu’un état tout à fait démocratique peut assigner à résidence un
militant politique pour l’empêcher de manifester, ce qui objectivement correspond à de l’arbitraire. Le pass-sanitaire correspond à un degré supérieur de volonté de contrôle, de prévenir toute contestation du système, qui va du « théorie du complot » à la prison , pas encore la peine de mort pour ce qui concerne la région France, ouf  ! Nous sommes rassurés.

Contact


Envoyer un message

Téléphone

05 61 52 86 48

Adresse

CNT-AIT - Toulouse
7 Rue Saint-Rémésy
31000 Toulouse