Accueil > International > En Europe > Initiative de solidarité avec les réfugiés et les déserteurs

Initiative de solidarité avec les réfugiés et les déserteurs

Publié le 10 avril

La guerre fait rage dans l’Est de l’Europe. Dans une guerre d’agression impérialiste, les troupes russes ont envahi l’Ukraine sur ordre de Vladimir Poutine. Il y a déjà beaucoup de morts et de blessés. De nouvelles escalades sont imminentes.

Des dizaines de milliers d’Ukrainiens se sont jeté sur les routes pour échapper à la mort qui s’avance avec ses chars et ses bombardements. En Russie, des manifestants courageux bravent la répression pour exprimer haut et fort leur refus de marcher au pas militaire. Au Belarus les anarchistes font campagne pour inciter les soldats à déserter. Quelle que soit la rhétorique - « humaniste », nationaliste, militariste, historique ou autre - qui justifie le conflit actuel, il n’y a derrière lui que les intérêts de ceux qui détiennent le pouvoir politique,
économique et militaire.

Bombarder des villes paisibles, tuer des gens, tout cela n’a aucune justification. Pour nous, travailleurs, paysans, retraités, étudiants, cela n’apporte que souffrance, sang et mort. Parce que Le nationalisme, c’est la guerre, nous nous opposons à toute forme de nationalisme et nous ne prenons parti pour aucun gouvernement, pas plus ici que là-bas. Notre solidarité va aux populations, pas aux institutions. Nous proposons à tous ceux qui comme nous aspirent à la liberté et ont la guerre en horreur de se joindre à notre initiative de solidarité pour soutenir - matériellement et financièrement - celles et ceux qui luttent contre la guerre, qu’ils soient ukrainiens, belarusses ou russes. Nous cherchons particulièrement à soutenir les déserteurs et les pacifistes russes et belarusses, qui tiennent entre leurs mains une partie de la solution contre la guerre. Nous participons aussi à la solidarité avec les réfugiés, dont nous appelons à ce qu’ils soient
accueillis le plus largement possible en Europe. Notre initiative est indépendante de tout parti politique. Elle est strictement laïque.

Nous nous inspirons d’Olga Taratuta. Militante révolutionnaire anarchiste juive ukrainienne, née en 1876. Emprisonnés plus de 10 ans dans les prisons tsaristes pour activités révolutionnaires à Odessa entre autre, libérée en février 1917 à la faveur de la révolution, elle fonde la Croix Noire à Kharkov en 1920, pour venir en aide aux détenus politiques du mouvement révolutionnaire, qu’ils soient dans les prisons des Russes blancs, des nationalistes ukrainiens ou des bolchéviques. Elle est de nouveau emprisonnée pour ses activités de solidarité par le pouvoir bolchévique, qui finira par la fusiller en 1938. Olga Taratuta est une figure universelle de la lutte sans compromis contre la dictature et pour la liberté.

Paix aux chaumières Guerre aux Palais !

L’initiative publie une feuille d’info papier que vous pouvez trouver au local de la CNT-AIT de Toulouse ou demander par courrier ou par mail.

Son site internet publie régulièrement des informations sur les actions
antiguerre : https://nowar.solidarite.online/blog
contact : contact@solidarite.online
Solidarité financière : https://www.paypal.me/solidariteolga

Contact


Envoyer un message