Un Autre Futur n°154

LES VRAIS CHIFFRES DE LA PRESIDENTIELLE A TOULOUSE

Dimanche 25 juin 2017, par cnt // Un autre Futur

 NI MACRON, NI LE PEN !

39,8 % [1] des inscrits sur les listes électorales de Toulouse n’ont choisi ni Macron ni le Pen ! Entre la peste et le choléra, ils ont refusé de s’exprimer. Du coup, la large victoire de Macron devient beaucoup moins impressionnante. Plus de 50 % des Toulousains ont refusé de voter pour lui. Quant à Le Pen, seulement 1 personne sur 10 a voté pour elle.

De plus, ces chiffres ne prennent en compte que les personnes inscrites sur les listes électorales. En effet, près de 25% [2] des personnes majeures qui vivent à Toulouse ne sont pas inscrites sur ces listes ! Il y a environ 260 000 personnes inscrites sur les listes électorales à Toulouse et 134 049 personnes y ont votées pour Macron au second tour.

Les médias et les politiques ne présentent pas ces chiffres. Ils donnent simplement le résultat des suffrages exprimés. Ils refusent de prendre en compte près d’1 personnes sur 2. Et ils appellent ça la DÉMOCRATIE ! Beaucoup des personnes qui ont voté Macron l’on fais contre le Pen, et non pour Macron. Alors en fait, il ne représente rien, ni personne. C’est un hold-up ! Il n’a aucune légitimé. Ils prétendent moraliser la vie publique. Qu’ils commencent par donner les vrais chiffres de l’élection !

Le vote n’a jamais renversé les tyrans. La dignité, la solidarité et la colère, eux l’ont toujours fait !

 Merci aux abstentionnistes…

Un que l’annonce du nombre record des abstentionnistes au premier tour des élections législatives a du réjouir, c’est Bruno Le Maire, le ministre des finances du gouvernement Macron. Pour lui, comme d’ailleurs pour celui du gouvernement précédent, l’équilibre du budget, la lutte contre les déficits budgétaires, c’est un objectif impératif, et pour y parvenir, tout est bon, couper dans les budgets sociaux, supprimer et faire la chasse aux dépenses inutiles ... Un euro quarante deux, c’est très exactement la somme que l’état paie à un parti politique pour chaque suffrage exprimé en sa faveur. Alors, vous me direz que c’est peu mais multiplié par des millions d’abstentionnistes, de non inscrits, de bulletins nuls ...

Tout économiste vous le dira, il n’y a pas de petites économies. Autant le dire qu’à la CNT-AIT, nous partageons le plaisir de notre ministre des finances car nous militons ardemment pour l’abstention à toutes les élections organisées par les institutions étatiques et nous refusons de la même manière toute subvention venant de l’état, des institutions légales ou du patronat. Nous refusons d’être représenté ou de représenter car nous sommes pour la démocratie directe, et il ne peut pas y avoir de démocratie véritable dans une société inégalitaire nous refusons toute subvention car, en tant qu’anarchistes nous luttons pour construire une société débarrassée de l’état et de l’exploitation. Alors bravo à tous les abstentionnistes.

Un Autre Futur n°154 en pdf

[1(Site l’internaute

[2INSEE et site l’INTERNAUTE