solidarité avec les antifascistes toulousains incarcérés

Mercredi 25 avril 2007, par cnt // Justice/Injustice

Le mercredi 28 Mars, huit manifestants et manifestantes contre la venue de Le Pen à Toulouse passaient en procès. Trois ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et cinq autres ont été condamnés à des peines de prison ferme : de 3 à 9 mois. Nous dénonçons la lourdeur de ces peines qui traduit bien la volonté de la justice de condamner pour l’exemple.

Leur seul tort est de s’être opposé aux idées de Le Pen près du lieu de son meeting. La police, qui protégeait le meeting du FN, a procédé à des arrestations arbitraires et les a directement placé à la maison d’arrêt de Seysses.

Comme KADIJA et les parents de l’école Rampal qui se sont opposés à l’expulsion de sans papiers, comme les usagers de la gare du Nord qui ont résistés aux brutalités policières, les 5 incarcérés étaient venues manifester leur solidarité face au délire sécuritaire et fascisant. C’est bien toute cette SOLIDARITE populaire que l’état dit "démocratique" veut criminaliser et isoler.

Les même qui appelaient en 2002 à voter Chirac pour contrer Le Pen, traitent maintenant les antifascistes comme des criminels et tentent de séduire et de récupérer l’électorat du Front national. Le ridicule débat sur le drapeau Français en est une illustration...

Nous ne laisserons pas inverser les rôles ! Avec ces condamnations, l’État et sa justice de classe se sont délibérément rangé du coté des fascistes ! Nous le dénonçons et appelons à continuer d’exprimer votre solidarité avec les 5 antifascistes Toulousains.

Un comité de soutien s’est constitué pour les soutenir à la fois matériellement et moralement. Rejoignez-nous. Les prochaines réunions auront lieu 18 avenue de la Gloire (31500). Se renseigner pour les dates Toulouse.

PS : Lors de la première réunion, des fonds ont été récolté. Nous les avons transmis aux incarcérés et incarcérées. Nous avons aussi les noms et numéros d’écrou pour leur écrire.

Blog du CSATI