LOGRONO

Vendredi 6 janvier 2012, par cnt // Justice/Injustice

Le 2 novembre trois jeunes membres de la CNT-AIT de Logrono (Espagne) ont été arrêtés lors d’un contrôle systématique à Nice avant la manifestation qui devait avoir lieu en protestation contre le G20. Il a été trouvé dans leur véhicule du matériel d’escalade (piolet…) tout simplement parce que l’un d’entre eux est un alpiniste et qu’ils pensaient prolonger leur séjour en faisant un peu d’escalade dans les Alpes. Cela a suffi à les envoyer directement en prison puisqu’ils ont été condamnés en comparution immédiate à 4 mois de prison dont 1 ferme. Ils ont bien sûr fait appel de cette décision inique. L’appel viendra courant janvier. Cette arrestation a déclenché une vague de protestation de la part de la CNT-AIT française  : courriers aux prisonniers, courriers au tribunal de Nice, courriers à l’ambassade d’Espagne, rassemblement devant le Consulat d’Espagne à Toulouse (notre photo), qui avait, on ne sait pourquoi, enlevé le matin même le drapeau espagnol et le drapeau européen et était protégé par un cordon de CRS équipés de pied en cap, manifestation également devant le Consulat d’Espagne à Perpignan malgré une pluie battante avec répercutions dans la presse locale...