Zyad et Bouna, trois ans déjà

Jeudi 13 novembre 2008, par cnt // Quartiers

l y a trois ans, les corps de Zyed Benna et Bouna Traoré, étaient trouvés électrocutés dans un transformateur à Clichy. Malgré toute la volonté de l’Etat de démontrer que si les deux collégiens s’étaient cachés dans un transformateur, c’est qu’ils avaient "des choses à se reprocher", en trois ans, l’enquête n’a pas pu trouver le début de l’ombre d’un élément dans ce sens. La responsabilité de ce crime d’Etat est à rechercher ailleurs. Quelle que soit en effet la manière dont Zyed et Bouna ont été poussés à pénétrer dans le transformateur, une chose est certaine : l’insupportable pression policière faite de contrôles continuels, de mépris et d’atteintes à la dignité, en est la cause directe. Le pouvoir politique qui organise sciemment cette pression, la bourgeoisie qui en tire profit, les médias qui passent sous silence ou minimisent les bavures, qui justifient par avance toutes les répressions, en sont les responsables. C’est pourquoi nous n’avons pas l’intention d’oublier le crime de Clichy.