Barbarie au soudan

Publié le 27 avril

Dans le précédent numéro du journal Anarchosyndicalisme, la CNT-AIT se faisait l’écho de l’appel à (...)

Initiative de solidarité OLGA TARATUTA

Publié le 10 mars

« La guerre est une sorte d’action, grâce à laquelle des gens qui ne se connaissent pas (...)

À quoi sert l’espéranto  ? Un exemple concret

Publié le 9 décembre 2023

L’esperanto est une langue internationale, qui fut « inventée » il y a plus de 120 ans. Nécessitant (...)

A l’été 2021, nous lancions un appel à la...

Publié le 1er juillet 2023

A l’été 2021, nous lancions un appel à la solidarité1 avec de jeunes anarchistes qui demandaient des (...)

Initiative Olga Taratuta

Publié le 24 avril 2023

Depuis le début de l’année, « l’Initiative Olga Taratua, initiative de solidarité avec les (...)

Entretien avec Yvan, déserteur…

Publié le 7 janvier 2023

Ivan est un jeune qui a fui la Russie pour ne pas être enrôlé dans l’armée russe et aussi fuir les (...)

Le poison nationaliste et la difficile solidarité entre travailleurs par-delà les frontières …

Publié le 7 janvier 2023

La guerre n’abolit pas les rapports de domination au sein d’une société, elle ne supprime pas les (...)

L’AIT contre la folie sportive depuis 1925

Publié le 7 janvier 2023

Nous célébrerons en décembre de cette année 2022 le centenaire de création de l’AIT (Association (...)

Grève en Grande-Bretagne

Publié le 18 octobre 2022

Traduction d’un texte de nos compagnons de la section de l’AIT en Grande-Bretagne, sur la vague (...)

La CNT-AIT ?

L’anarchosyndicalisme est antiétatique car la fonction de l’État est de maintenir la domination d’une classe sociale sur une autre classe, actuellement celle des nantis (bourgeois, capitalistes, rentiers, patrons, bureaucrates et technocrates…) sur la classe des exploités ; a contrario, les zélateurs de l’État pensent qu’il est la garantie suprême de l’intérêt général, il serait même indépassable.
L’État est par nature coercitif et dispose d’appareils répressifs (justice, police, armée) et idéologiques (...)

Contact


Envoyer un message